Pathologie fréquente aux origines diverses.

Le plus souvent traité par des médicaments (antalgiques ou anti-inflammatoires) qui ne soulagent que les symptômes et non la cause.

Si aucune pathologie grave n’a été décelée par votre médecin généraliste alors l’ostéopathie pourra apporter de façon durable une alternative à votre douleur.

Les origines peuvent être :

  • Traumatiques : choc sur la tête, accident de voiture

Un choc entraîne une impaction des sutures crâniennes perturbant ainsi la plasticité des os du crâne. Il s’en suit un manque de compensations aux différentes pressions que le crâne peut subir d’où l’apparition de douleurs.

  • Le rachis cervical est très souvent impliqué dans les céphalées. Les articulations vertébrales se bloquent et la douleur apparaît. ex : névralgie d’Arnold. – Céphalées postérieures.
  • L’ ATM (articulation temporo-mandibulaire).

Elle est responsable de douleurs locales mais peut provoquer des douleurs d’irradiation au niveau temporal – parfois dans les dents alors qu’aucune carie n’est présente – au niveau du rachis cervical.

Le condyle de la mandibule s’articule avec l’os temporal. Cette articulation sera perturbée

par les problèmes d’occlusion dentaire (dent qui contacte avant les autres, prothèse mal équilibrée). Un choc sur la mâchoire (coup de poing ou chute), même ancien, pourra provoquer ces symptômes.

 

Migraine

Le symptôme prédominant est un mal de tête (céphalée) modéré ou intense localisé à un hémi-crâne.

La douleur est pulsatile, aggravée par le stress ou l’activité physique.

Les causes de la migraine proviennent d’une dilatation des artères cérébrales accompagnée d’une inflammation de ces vaisseaux et des méninges.

15% de la population est touchée avec un ratio de 2 femmes pour 1 homme.

Ces céphalées sont associées à des troubles :

  • digestifs : nausées – vomissements
  • neurologiques :
    • gêne à la lumière (photophobie)
    • gêne au bruit (phonophobie).

La durée des crises va de quelques heures à 2 ou 3 jours.

La fréquence varie de une à plusieurs fois par mois.

Une forme de migraine peut présenter des signes précurseurs appelés « aura » présentant des troubles neurologiques et/ou visuels.

Ces signes sont :

  • troubles visuels : points lumineux, taches colorées = migraine ophtalmique.
  • Sensitifs : fourmillements au niveau du visage (lèvres) ou des mains.
  • Troubles du langage.
  • Vertiges.

Les crises peuvent être déclenchées par :

  • alimentation : chocolat-certains fromages-graisses-charcuterie-alcool.
  • mode de vie : stress-la détente du week-end – trop ou pas assez de sommeil.
  • nos sens : odeurs – lumière intense – bruit.
  • causes hormonales : période des règles – contraceptifs – grossesse.
  • certains médicaments.

L’ostéopathie permet de réduire les céphalées par des techniques douces et adaptées qui s’adresseront aux systèmes crânien – structurel – viscéral.

Fermer le menu